l'Impossible révélation - 40x35cm

 

…cette partie de mon travail n’est pas une recherche sur le corps ou sur le nu. Bien sûr il y a une dame et elle est nue et ce n’est pas par hasard. Mais vous voyez  bien que ça ne m’intéresse pas de montrer cette femme ou de faire contempler ce corps en sacrifiant au genre  du  nu. Il s’agit plutôt d’une sorte de méditation  sur l’incroyable étrangeté du lien amoureux. Cette banalité, cette merveille, ce mystère que j’essaye de dévoiler tout en sachant qu’il va rester définitivement caché. Deviner des fragments, découvrir des traces ou des allusions, entr’apercevoir des souvenirs (inventés ?)  se prendre à des fantasmagories? Allez savoir. C’est bien l’échec de ce que j’entreprends (ou affecte d’entreprendre) : le dévoilement, qui peut constituer la réussite de mon propos. Il n’y aura pas de révèlation car la révélation est impossible et c’est bien là que je me tiens, sur le fil du rasoir, en train de révèler que le geste du dévoilement est sans espoir et sans fin, pour notre plus grand bonheur…

Virgil Brill