ce mot de liane et d’aube et d’éblouissement

de promesse et de fruit

déploie des sortilèges océaniques

convoque dans la paix solaire et le secret nocturne

tous les prénoms de femme du monde entier

envahit les collines et les rivages et les rues des villes

d’une foule de visages de cheveux de cuisses en mouvement

charrie des odeurs de musc et de miel et de sable et de sel

habite la pénombre d’une présence

célèbre la fragilité

et rend la mort peu aimable

Virgil Brill